Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/07/2014

Forum des As: «Kabila-Tshisekedi: deux silences suspects» publié il y a 8 heures, 22 minutes, | Denière mise à jour le 24 juillet, 2014 à 10:34 | sous Revue de presse. Mots clés: 12 A gauche, Joseph Kabila, candidat de la Majorité Présidentielle et Eti

Forum des As: «Kabila-Tshisekedi: deux silences suspects»

publié il y a 8 heures, 22 minutes, | Denière mise à jour le 24 juillet, 2014 à 10:34 | sous Revue de presse. Mots clés:

 
12
 

 

 
A gauche, Joseph Kabila, candidat de la Majorité Présidentielle et Etienne Tshisekedi, président de l'UDPS
Revue de presse du jeudi 24 juillet

 

Alors que la polémique sur la révision constitutionnelle fait rage, indique Forum des As, «Kabila-Tshisekedi: deux silences suspects». «Que pensent les deux géants de la scène politique rd congolaise du débat sur la révision constitutionnelle et de l’horizon 2016 ? Mystère. Joseph Kabila – chef de l’Etat et autorité morale de la Majorité présidentielle – et Etienne Tshisekedi – leader de l’UDPS et l’icône de l’opposition, toutes loges confondues – ont décidé de se taire… dans toutes les langues », selon le journal.

Dans les semaines ou mois qui viennent, espère Forum de As, «c’est vers le Palais ou la Xème Rue Limete qu’il faudra tourner le regard ou tendre l’oreille. Car, après avoir écouté, jusqu’à saturation, les partitions des acteurs présents sur la scène, il ne reste plus qu’à entendre les deux gourous de l’espace politique pour se faire une religion. A moins que les deux majors ne décident de se taire pour encore très longtemps

La Prospérité revient sur l’attaque mardi dernier du camp militaire Tshatshi à Kinshasa, annonçant que «la Monusco salue la réaction rapide des FARDC». Cette attaque, perpétrée par des éléments armés des pistolets et machettes non autrement identifiés, a été neutralisée par les FARDC. Raison pour laquelle le porte-parole militaire de la Monusco, Félix Prosper Basse, a salué la montée en puissance des forces armées de la RDC.

A ce sujet, Le Phare parle de “troublants coups de forces manqués” qui, depuis l’époque de Mobutu, “ s’enchaînent et tendent à se ressembler.” Le journal cite notamment les affaires des conspirateurs de la pentecôte, du coup d’Etat monté et manqué avec les conspirateurs Mpika, Tshikeva, ect, Eric Lenge… Les autorités doivent fixer l’opinion sur ce qui s’est passé réellement au camp Tshatshi  pour éviter le “risque de démobiliser les Kinois”.

“Alternance en 2016: la grande interrogation”, titre à la Une Le Potentiel. “Alors que des voix s’élèvent pour une alternance en 2016, la situation sur le terrain fait craindre une impasse à même d’offrir à la communauté internationale l’occasion d’imposer son choix. Cela du fait de la difficulté qu’éprouvent l’Opposition et la Majorité à négocier la transition“,  écrit le journal. Mais, La Tempête des Tropiques, “La MP continue d’entretenir la confusion” au sujet de l’élection présidentielle de 2016.

De son côté, L’Avenir s’intéresse à la clôture de la 4ème conférence économique, qui a réuni le Gouvernement de la République et les délégués des provinces, des ministres provinciaux et des chefs de division ainsi que des représentants des associations de la Société civile. Objectif : réduire de manière drastique la dépendance alimentaire de la RDC vis-à-vis du reste du monde. Lors de ses assises, selon le journal, l’appel a été «lancé aux investisseurs pour venir travailler et promouvoir l’exclusivité de la croissance en RDC.»

«La perception des taxes illégales se poursuit sur la nationale n°1», révèle L’Avenir dans un autre chapitre, citant le compte rendu de la 29ème réunion de la Troïka stratégique du Gouvernement.  «Les tracasseries sous forme des taxes illégales et des barrages multiples persistent dans la plupart des provinces et principalement sur la nationale n° 1 de Bandundu, au niveau des localités de Masamuna et Batshanga. Une situation, qui entretient l’inflation par les coûts et déteint le climat des affaires, et qui sera soumise au Conseil des ministres, pour des décisions idoines», indique le quotidien.

La Prospérité fait état de la «colère» de l’ONG Journaliste en danger (Jed) « à la suite de la descente punitive et cruelle d’un groupe d’éléments de la police spéciale de roulage dans les installations de Molière TV, chaîne privée émettant à Kinshasa, capitale de la RDC. Ces agents de l’ordre ont sauvagement tabassé les journalistes trouvés sur place avant de saccager et d’endommager plusieurs outils et matériels de travail de ce média

Jed a demandé au responsable de la police nationale congolaise de Kinshasa, de mener des enquêtes sérieuses afin de retrouver et de sanctionner conformément à la loi les auteurs de ces actes et de s’engager à repérer tous les dégâts commis par les hommes sous ses ordres.

publié il y a 8 heures, 22 minutes, | Denière mise à jour le 24 juillet, 2014 à 10:34 | sous Revue de presse. Mots clés:

 
12
 

 

 
A gauche, Joseph Kabila, candidat de la Majorité Présidentielle et Etienne Tshisekedi, président de l'UDPS
Revue de presse du jeudi 24 juillet

 

Alors que la polémique sur la révision constitutionnelle fait rage, indique Forum des As, «Kabila-Tshisekedi: deux silences suspects». «Que pensent les deux géants de la scène politique rd congolaise du débat sur la révision constitutionnelle et de l’horizon 2016 ? Mystère. Joseph Kabila – chef de l’Etat et autorité morale de la Majorité présidentielle – et Etienne Tshisekedi – leader de l’UDPS et l’icône de l’opposition, toutes loges confondues – ont décidé de se taire… dans toutes les langues », selon le journal.

Dans les semaines ou mois qui viennent, espère Forum de As, «c’est vers le Palais ou la Xème Rue Limete qu’il faudra tourner le regard ou tendre l’oreille. Car, après avoir écouté, jusqu’à saturation, les partitions des acteurs présents sur la scène, il ne reste plus qu’à entendre les deux gourous de l’espace politique pour se faire une religion. A moins que les deux majors ne décident de se taire pour encore très longtemps

La Prospérité revient sur l’attaque mardi dernier du camp militaire Tshatshi à Kinshasa, annonçant que «la Monusco salue la réaction rapide des FARDC». Cette attaque, perpétrée par des éléments armés des pistolets et machettes non autrement identifiés, a été neutralisée par les FARDC. Raison pour laquelle le porte-parole militaire de la Monusco, Félix Prosper Basse, a salué la montée en puissance des forces armées de la RDC.

A ce sujet, Le Phare parle de “troublants coups de forces manqués” qui, depuis l’époque de Mobutu, “ s’enchaînent et tendent à se ressembler.” Le journal cite notamment les affaires des conspirateurs de la pentecôte, du coup d’Etat monté et manqué avec les conspirateurs Mpika, Tshikeva, ect, Eric Lenge… Les autorités doivent fixer l’opinion sur ce qui s’est passé réellement au camp Tshatshi  pour éviter le “risque de démobiliser les Kinois”.

“Alternance en 2016: la grande interrogation”, titre à la Une Le Potentiel. “Alors que des voix s’élèvent pour une alternance en 2016, la situation sur le terrain fait craindre une impasse à même d’offrir à la communauté internationale l’occasion d’imposer son choix. Cela du fait de la difficulté qu’éprouvent l’Opposition et la Majorité à négocier la transition“,  écrit le journal. Mais, La Tempête des Tropiques, “La MP continue d’entretenir la confusion” au sujet de l’élection présidentielle de 2016.

De son côté, L’Avenir s’intéresse à la clôture de la 4ème conférence économique, qui a réuni le Gouvernement de la République et les délégués des provinces, des ministres provinciaux et des chefs de division ainsi que des représentants des associations de la Société civile. Objectif : réduire de manière drastique la dépendance alimentaire de la RDC vis-à-vis du reste du monde. Lors de ses assises, selon le journal, l’appel a été «lancé aux investisseurs pour venir travailler et promouvoir l’exclusivité de la croissance en RDC.»

«La perception des taxes illégales se poursuit sur la nationale n°1», révèle L’Avenir dans un autre chapitre, citant le compte rendu de la 29ème réunion de la Troïka stratégique du Gouvernement.  «Les tracasseries sous forme des taxes illégales et des barrages multiples persistent dans la plupart des provinces et principalement sur la nationale n° 1 de Bandundu, au niveau des localités de Masamuna et Batshanga. Une situation, qui entretient l’inflation par les coûts et déteint le climat des affaires, et qui sera soumise au Conseil des ministres, pour des décisions idoines», indique le quotidien.

La Prospérité fait état de la «colère» de l’ONG Journaliste en danger (Jed) « à la suite de la descente punitive et cruelle d’un groupe d’éléments de la police spéciale de roulage dans les installations de Molière TV, chaîne privée émettant à Kinshasa, capitale de la RDC. Ces agents de l’ordre ont sauvagement tabassé les journalistes trouvés sur place avant de saccager et d’endommager plusieurs outils et matériels de travail de ce média

Jed a demandé au responsable de la police nationale congolaise de Kinshasa, de mener des enquêtes sérieuses afin de retrouver et de sanctionner conformément à la loi les auteurs de ces actes et de s’engager à repérer tous les dégâts commis par les hommes sous ses ordres.

Les commentaires sont fermés.