Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/08/2014

Arrestation de Mike Mukebayi : l’archidiocèse de Kinshasa nie toute implication

Arrestation de Mike Mukebayi : l’archidiocèse de Kinshasa nie toute implication

Denière mise à jour le 25 août, 2014 à 3:32

Radio Okapi

L’Archidiocèse de Kinshasa nie toute implication dans l’arrestation du journaliste Mike Mukebayi, éditeur du journal Congo News. Ce dernier est détenu depuis vendredi 22 août au parquet de la Gombe à Kinshasa à cause d’un article paru dans son journal qui accusait le chef de l’Eglise catholique en RDC d’avoir reçu des pots de vin du régime en place.

Des journalistes ont organisé lundi 25 août un sit-in devant la résidence officielle du Cardinal Mosengwo pour réclamer la libération du journaliste. De son côté, l’Archidiocèse se dédouane de cette affaire, invitant l’opinion à ne pas prêter oreille à «des mensonges et confusions».

C’est par communiqué interposé que le collectif pour la libération de Mike Mukebayi et l’archidiocèse de Kinshasa ont fait connaître leur opinion sur cette affaire.

Dans son communiqué, le journaliste arrêté et le collectif conjoncturel qui le soutient réclament sa libération.

A (re)Lire: Le journaliste Mike Mukebayi détenu au parquet de la Gombe

Pour eux, Mike Mukebayi est le prisonnier personnel du Cardinal qui l’a fait arrêter via son jeune frère, actuellement sénateur.

Le caucus «Liberez Mike» réclame désormais au Cardinal de s’assumer dans cette affaire en cessant de se cacher derrière son jeune frère.

Il invite aussi ce dernier, le sénateur François Kaniki, à cesser toute influence et entrave à la justice, en acceptant une loyale confrontation judiciaire.

Dans un communiqué réponse, l’Archidiocèse, administration du Cardinal, rejette toute implication de son patron dans cette affaire.

Ne niant pas la filiation du cardinal au sénateur cité, le camp Monsengwo fait remarquer que le sénateur Kaniki est suffisamment grand pour assumer ses actes lui-même.

L’Archidiocèse de Kinshasa termine son message en qualifiant de mensonges toutes ces accusations, et en appelant l’opinion à rejeter ce qu’elle qualifie de distraction et de confusion.

__._,_.___

Les commentaires sont fermés.