Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/02/2015

Congo: Didier Reynders appelle à des élections “libres et justes”

Congo: Didier Reynders appelle à des élections “libres et justes”

February 17, 2015
Uncategorized
 

reynder malu

Le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, s’est félicité de la promulgation de la loi électorale et de la publication, par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), du calendrier global des sept scrutins prévus d’ici fin 2016 en République démocratique du Congo (RDC), tout en appelant les autorités congolaises à en assurant le financement.Didier Reynders a, dans un communiqué publié lundi soir, invité la Céni, le gouvernement et le parlement congolais ainsi que toutes les parties prenantes “à s’engager résolument dans la mise en place des élections selon les échéances fixées par la Céni“.“Il les encourage à lever rapidement tout obstacle à la tenue de celles-ci notamment par la crédibilisation du fichier électoral et par l’adoption d’un budget crédible et raisonnable, et d’un plan de décaissement“, ajoute le texte, dans une allusion au budget global d’environ 1,1 milliard de dollars avancé jeudi dernier par la Céni.“Dès à présent, tout devrait également pouvoir être mis en oeuvre pour que la tenue des élections provinciales, urbaines, municipales et locales n’ait pas une incidence sur le respect du calendrier des échéances présidentielle et législatives de 2016“, ajoute le ministre des Affaires étrangères.Le calendrier de la Céni prévoit l’organisation des scrutins en retard : élections des députés provinciaux et élections locales (25 octobre 2015), élections sénatoriales (17 janvier 2016) et des gouverneurs de provinces (31 janvier 2016), ces deux derniers scrutins devant se tenir au suffrage indirect comme l’élection des maires (7 mars 2016). La présidentielle et les législatives sont fixées au 27 novembre 2016.Rappelant toute l’importance qu’il attache aux objectifs et aux principes définis par la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance, Didier Reynders invite toutes les parties prenantes à contribuer à la tenue d’élections “transparentes, libres et justes“.Il souligne l’importance de garantir l’expression du pluralisme, d’assurer un espace politique ouvert et de respecter les principes démocratiques parmi lesquels la liberté d’expression, la liberté d’information et le droit d’association. Il rappelle enfin que la participation effective des citoyens aux processus démocratiques est un principe fondamental de la Charte africaine.La Belgique réitère enfin au gouvernement congolais et à toutes les parties prenantes sa disponibilité à contribuer à la réussite du processus électoral dans le respect de la Constitution de la RDC, conclut Didier Reynders.Une partie de l’opposition congolaise craint que le président Jospeh Kabila, à qui la Constitution interdit de se représenter en 2016, cherche à retarder la présidentielle pour pouvoir rester en fonction au-delà du terme de son second quinquennat. Des opposants ont qualifié le calendrier de la Céni de “non consensuel“, d'”irréaliste” et d'”incohérent“, en mettant en exergue les contraintes externes et internes à la Céni qui pourraient empêcher la tenue des élections aux dates annoncées.

Belga

Les commentaires sont fermés.