Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/09/2015

Köbler appelle à une stabilité durable à l’Est de la RDC

Köbler appelle à une stabilité durable à l’Est de la RDC

Special Representative of the Secretary-En marge de la Journée internationale de la paix, célébrée le 27 septembre de chaque année, le Chef de la mission onusienne, Martin Köbler, appelle à une coopération renforcée pour instaurer une paix et une stabilité durable dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Il invite tous les pays et peuples à une trêve sur différents fronts militaires durant cette journée et à la commémorer avec des mesures éducatives et de sensibilisation du public aux questions liées à la paix.

A l’occasion de cette journée annuelle de non violence et de cessez-le-feu, Martin Köbler a exhorté les peuples du monde entier à fêter cette journée de la paix à travers la participation aux campagnes, initiatives et actions de « Peace One Day », dans les domaines de l’éducation, de la musique, du cinéma, du sport, de la danse, de l’art et de l’internet, afin d’encourager les organisations et les individus à entreprendre des actions ciblées pour réduire la violence.

Martin Kôbler a martelé que « la promesse d’une paix durable en RDC n’est pas hors de portée, et nous l’atteindrons… Dans certaines parties de l’Est, encore affectées par l’insécurité, les mamans, les enfants, meurtris par les viols et les violences, ne demandent qu’une seule chose, la paix pour cultiver les champs, aller au marché et aller à l’école ».

            C’est ainsi qu’il appelle le gouvernement, les hommes, les femmes et les jeunes du Congo, avec le soutien de la MONUSCO, à choisir la paix, pas la guerre ». Il a souligné que la MONUSCO est reconnaissante aux nombreuses organisations de la société civile, acteurs infatigables de la construction de la paix, ainsi qu’aux autorités civiles et militaires du Congo, et particulièrement aux FARDC, pour leur engagement continu dans la lutte contre l’insécurité. « Des millions de personnes chantent la paix, faisons que cette paix ne soit pas un vain mot et que le Congo devienne un havre de paix ».

            Il a indiqué « qu’après Goma en 2014, travaillons ensemble pour que Peace One Day et d’autres événements soient célébrés dans des villes où la paix est encore un rêve. Transformons ce rêve en réalité et quelle que soit la longueur du chemin à parcourir, nous atteindrons cet objectif ».

            Il convient de signaler que cette année, le thème de la Journée internationale de la paix est : « Partenariats pour la paix – Dignité pour tous ». Ce thème vise à démontrer qu’il est primordial que toutes les sphères de la société travaillent ensemble pour la paix.

            En effet, le travail des Nations Unies ne serait pas possible sans les partenariats préalables qui ont permis sa création et les milliers d’autres qui s’établissent chaque année entre les gouvernements, la société civile, le secteur privé, les groupes confessionnels et d’autres organisations non-gouvernementales nécessaires pour que l’Organisation atteigne ses objectifs.

            Rappelons que l’initiative de célébrer une Journée internationale de la paix avait été prise en 1981, en vertu de la Résolution 36/67 de l’Assemblée générale des Nations Unies, car la promotion de la paix fait partie des principaux buts de l’Organisation des Nations Unies en vertu de sa Charte.

Murka

Comments are closed.

Les commentaires sont fermés.