Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/10/2015

Réaction de la base de l’UDPS/Kin aux déclarations des » 26 membres » : Etienne Tshisekedi demeure président de l’UDPS Share on facebook Share on twitterShare on emailShare on printMore Sharing Services 0


La base considère que la liberté est une valeur fondamentale, mais au delà des limites, elle devient liberticide

Un groupe dit de  » 26 membres de l’UDPS  » avait tenté d’ébranler et de plonger la plus grande formation politique de la RDC, entendez l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social  » UDPS  » en terme de lutte politique, de constance, de cohésion, de notoriété ou de popularité, dans le désarroi.

De ce groupe, il était ressorti que le leader charismatique de l’UDPS était démis de ses fonctions et remplacé par un certain Kalonzo, identifié comme ancien footballeur de l’équipe de TP Mazembe de Lubumbashi.

Réagissant à ces allégations, la base de l’UDPS Kinshasa rappelle en premier lieu que l’UDPS est un parti politique qui lutte depuis des décennies pour l’instauration de la liberté d’expression. De la même manière, elle s’emploie sans cesse à combattre les tares héritées de la dictature des années durant et toutes sortes d’antivaleur notamment la calomnie, le mensonge, les complots montés et manqués.

 » Nous ne cesseront de le dire : la liberté a des limites, si non elle devient ‘liberticide’ quand on ne contrôle plus ce qu’on raconte et qu’on ne peut mesurer les conséquences « .

L’UDPS, souligne la base, est un parti qui a pignon sur rue. Il est structuré et doté des textes et des organes solidement implantés et parfaitement en harmonie. Il n’y a donc ni crise, ni malaise au sein du parti comme le prétend la déclaration des 26 membres de l’UDPS.

Qui sont ces 26 membres ?

La base de l’UDPS, loin de traiter ce groupe de 26 d’un nouvel organe suprême du parti, les a tout simplement qualifiés d’aigris, de mécontents, d’opportunistes, d’exclus et de suspendus de leurs fonctions.
La base estime, à l’analyse de la déclaration des 26, que ces derniers ont tenté de jouer avec le feu en voulant afficher un courage sans précédant aux conséquences inestimables.

Le groupe, selon la base, s’est auto exclu du parti et ne peut revenir aux affaires par la fenêtre, en tournant le dos aux Statuts et Règlement intérieur du parti, privilégiant le mini conclave et conclave, cadres superbement ignorés au sein du parti. Le président Tshisekedi ne pourrait par conséquent être destitué et remplacé dans ce cadre mal imaginé.

 » En prenant légèrement une telle décision, vous n’avez pas pris en compte la souffrance, les tortures, les menaces de mort qu’endure jour pour jour le peuple congolais de la part du pouvoir en place « , rapporte la base du parti. Et d’ajouter :  » Nous savons que vous êtes manipulés et manipulables « .

La base ne ferme pas pour autant la porte. Les  » 26  » peuvent se repentir et revenir au bon sentiment tout comme ils sont également libres de créer leur propre parti politique. En attendant, leur déclaration est qualifiée de non événement et de coup d’épée dans l’eau.

Du respect pour la famille biologique du président Etienne Tshisekedi.
La famille biologique du leader maximo Etienne Tshisekedi wa Mulumba, président de l’UDPS, mérite admiration, considération et respect, note la base. Ayant fait preuve d’un courage héroïque, cette famille n’a jamais connu la paix, des années durant. Bien au contraire, elle est l’objet de traitement dégradant et inhumain.

Au même titre que tous, les membres de la famille sont des combattants ayant les mêmes droits et les mêmes obligations que tout le monde. Ils sont toutefois soumis au respect des textes et des organes du parti. Ils ne peuvent donc se mêler dans la gestion quotidienne du parti.

Les biens du président du parti

A propos des biens du président Tshisekedi, la base commence par qualifier ce dernier d’homme honnête et organisé. Dans le détournement des fonds publiés, la corruption et la mégestion, aucune fois son nom n’a été cité. A la conférence nationale souveraine, il a été déclaré et plébiscité  » sans faute « .  » Il en est de même pour nous, la base de l’UDPS qui n’avons aucun soupçon sur ses biens et respectons ses biens privés ».

La base de l’UDPS Kinshasa soutient sans réserve la feuille de route du président du parti pour un dialogue politique, convoqué sous l’égide de la communauté internationale, dans l’esprit de l’accord cadre d’Addis-Abeba et des résolutions du conseil de sécurité des Nations Unies dans le respect strict de la constitution de la RDC.

 » Nous sommes derrière son excellence M. Etienne Tshisekedi wa Mulumba qui reste jusqu’à preuve du contraire le président charismatique de notre parti UDPS et candidat potentiel de notre parti à l’élection présidentielle de 2016.

Le problème de sa succession ne se pose pas, il n’est même pas à l’ordre du jour « . M. Bruno Mavungu Puati, secrétaire général du parti, est un homme sans soupçon ni de corruption, ni de trahison. Il est constant dans la ligne du parti tracée par le président du parti.

L’UDPS est un parti qui fonde sa lutte sur la non-violence. Evitons l’exclusion, le tribalisme, la calomnie, le mensonge et toute forme de diabolisation, conclut la base de Kinshasa. Le peuple d’abord.

Par G.O.


Read more at http://www.congosynthese.com/news_reader.aspx?Id=13587#73rTpgIaXV0ukel1.99

Les commentaires sont fermés.