Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/10/2015

RDC : 160 millions de dollars pour la mine de cuivre de Kipoi

RDC : 160 millions de dollars pour la mine de cuivre de Kipoi

Par Jeune Afrique

Ces ressources seront consacrées en grande partie au refinancement de la dette de Tiger Resources, exploitant de la mine de cuivre, et à des travaux d'expansion.

À LIRE AUSSI

RDC : Lubumbashi, une provinciale qui se la joue capitale

La Société financière internationale (IFC) et le gestionnaire de fonds australien Taurus Mining vont apporter 162,5 millions de dollars à la mine de cuivre de Kipoi, détenue par Tiger Resources.

Environ 137,5 millions de dollars sont destinés au refinancement de la dette, le reste aux travaux d’expansion du site.

Approbation

La contribution de IFC consiste en prêt de 40,5 millions de dollars. C’est, rappelle Reuters, le premier investissement de cette filiale de la Banque mondiale dans le secteur minier de la RDC depuis le retrait par le gouvernement, il y a plus de cinq ans, d’un permis minier détenu par une filiale de First Quantum Minerals, dans laquelle IFC détenait une participation. Le prêt doit encore recevoir l’approbation finale du conseil d’administration de IFC.

La contribution de Taurus Mining Finance Fund, un prêt de 122 millions de dollars, devrait permettre à Tiger Resources de refinancer sa dette existante (dont 100 millions de dollars dus à Taurus) et d’élargir le projet de cuivre Kipoi.

En 2014, Tiger Resources, qui détenait déjà 60 % du site, a racheté les 40 % détenus par la Gécamines dans la mine de Kipoi.

Production

Le groupe minier australien entend accroître la production de cuivre sur le site de Kipoi de 25 000 tonnes à 32 500 tonnes par an d’ici à novembre 2016. La production commerciale sur ce site a démarré en mai 2014.

Situé à 75 km de Lubumbashi, le site minier de Kipoi dispose de réserves estimées, fin 2014, à 938 000 tonnes de cuivre.

La République démocratique du Congo est l’un des premiers producteurs africains de cuivre, avec une production supérieure à 1 million de tonnes en 2014.

(Avec Reuters)

 

 
 

Les commentaires sont fermés.