Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/11/2015

Dialogue politique : Tshisekedi et F. Lumumba partagent la même vision

Etiene-TshisekediFrançois Lumumba, président du Mouvement National Congolais Lumumba (MNC/L), vient d’entamer une longue tournée en Europe et aux Etats-Unis d’Amérique. On lui prête l’intention de prendre de nombreux contacts avec des milieux politiques et d’affaires tant congolais qu’étrangers. Lors de son escale de Bruxelles, en Belgique, le jeudi 5 novembre, il s’est fait recevoir par Etienne Tshisekedi, président national de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social), dans son cabinet de travail.

Selon les échos parvenus au Phare, les deux personnalités ont longuement échangé autour de la situation socio-politique de la République Démocratique du Congo en général et du processus électoral en particulier. Selon leur constat commun, la crise politique et sociale a dépassé la limite du tolérable, au point de menacer sérieusement l’unité nationale, l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale.
            Tshisekedi et François Lumumba sont tombés d’accord sur le fait que l’unique alternative qui reste aux acteurs politiques congolais pour sauver le pays du pire, c’est l’émergence d’un consensus autour du calendrier électoral. Et pareil résultat ne peut s’obtenir qu’à travers un Dialogue inclusif entre le pouvoir, l’Opposition et la Société Civile, sous la médiation de la communauté internationale.
            Dans le vif des discussions, le président du Mouvement National Congolais Lumumba a mis sur la table les matières que son parti aimerait voir inscrites à l’ordre du jour de ce forum :
– 1) Calendrier électoral consensuel et conforme aux prescrits de la Constitution ;
– 2) Enrôlement de nouveaux majeurs ;
– 3) Sécurisation du processus électoral ;
– 4) Budget des élections ;
– 5) Dispositions de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba et des Résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies au sujet du Dialogue ;
– 6) Gestion collégiale du serveur de la CENI ;
– 7) Recomposition de la CENI.
            A la lumière de ce cahier de charges, on note que le MNC/L rejoint la « Feuille de route » de l’UDPS, publiée en février 2015. On constate aussi qu’Etienne Tshisekedi et François Lumumba insistent sur le fait que le Dialogue politique ne devrait pas servir de prétexte à la prolongation des mandats du Président de la République, des Sénateurs, Députés, députés provinciaux et gouverneurs de provinces ni à la mise en place d’une nouvelle Transition fondée sur le « partage équitable et équilibré » des postes entre forces politiques et sociales.
                                    Kimp

Les commentaires sont fermés.