Salah Abdeslam aurait été aperçu ce jeudi en début de soirée à Anderlecht. C’est ce que révèlent nos confrères de Het Laatste Nieuws. À l’heure actuelle, rien ne permet de confirmer ces informations.

Ce que l’on sait

Salah Abdeslam est un Français né en Belgique de 26 ans, domicilié à Molenbeek.

La Belgique a émis un mandat d’arrêt international contre lui, tandis que la police française a lancé un appel à témoins à l’encontre de « cet individu dangereux » qui a loué une Polo noire immatriculée en Belgique et retrouvée devant le Bataclan.

L’homme a été exfiltré samedi après un appel à des complices venus de Belgique. Les deux hommes qui l’ont aidé, Mohammed Amri (27 ans) et Hamza Attou (20 ans), ont été arrêtés à Bruxelles et inculpés pour « attentat terroriste » .

Lundi matin, la police avait lancé une vaste opération à Molenbeek visant à l’interpeller, sans succès .

Les deux frères Salah et Brahim Abdeslam avaient été interrogés par la police belge en début d’année. Le parquet a confirmé mercredi qu’il les savait radicalisés mais qu’ils ne montraient pas de signe d’une possible menace à l’époque et n’avaient dès lors pas été signalés aux services de renseignement français. Pour rappel, le grand frère de Salah, Brahim Abdeslam, 31 ans, s’est fait exploser, seul, devant un bar près de la place de la République, blessant grièvement une personne.

Ce que l’on ne sait pas

On ignore où se trouvent Salah Abdeslam. Une personne a affirmé à La Capitaleavoir rencontré Salah Abdeslam, mardi soir, à Molenbeek. Selon cette source, Salah aurait voulu le rencontrer dans le but de faire passer un message à son frère Mohamed et de mettre en garde son ami sur le radicalisme, le terroriste semblant regretter ses actes. « Il m’a dit qu’il avait été trop loin. Il était dépassé par ce qu’il se passait. Mais il ne pouvait pas se rendre  », a déclaré le témoin.