Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/11/2015

Depuis Bruxelles : Nzanga Mobutu reçu par Etienne Tshisekedi en présence de Lisanga Bonganga

Depuis Bruxelles : Nzanga Mobutu reçu par Etienne Tshisekedi en présence de Lisanga Bonganga  


Posté le:
 

Le Président national de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps), Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, reste incontournable.

Avec le dialogue politique qui pointe à l’horizon pour résoudre la crise politique née des élections de novembre 2011, le Père de la démocratie congolaise est de plus en plus courtisé par des personnalités politiques de tout bord.

Mardi 24 novembre dernier, le Lider Maximo a reçu dans son cabinet de travail à Bruxelles, Joseph François Nzanga Mobutu, en présence de Jean-Pierre Lisanga Bonganga, fidèle allié de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps).

D’après le département de communication de l’Udps, cette rencontre avait pour objet de faire l’évaluation de la situation politique en République Démocratique du Congo, avant la tenue du dialogue initié par l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, sous la médiation de la communauté internationale.

L’opposant historique du régime Mobutu, chef de file de l’Udps, considère tous les enfants Mobutu comme ses propres fils. La rencontre entre le Sphinx de Limete et son fils, Joseph François Nzanga Mobutu, constitue une retrouvaille entre père et fils après plusieurs années.

Vendredi 30 octobre 2015 en fin de journée, le Lider Maximo du peuple congolais a reçu, dans sa résidence de Bruxelles, Moïse Katumbi Chapwe, dernier gouverneur de l’ex province du Katanga, accompagné du richissime homme d’affaires Raphaël Katebe Katoto.

Avant, le chef de file de l’Union pour la démocratie et le progrès Social (UDPS) s’était entretenu, depuis Bruxelles, avec Thomas Pierrollo, l’émissaire de l’administration Obama dans la Région des Grands-Lacs.

Dans sa feuille de route pour la sortie de crise en RDC rendu public en février 2015, Tshisekedi soutient la tenue d’un dialogue pour définir, de manière consensuelle, le nouveau cycle électoral en priorisant la tenue de la présidentielle et des législatives nationales dans le délai constitutionnel.

Ce document retraçait la position de l’UDPS sur la crise politique qui secoue le pays depuis les élections de triste mémoire du 28 novembre 2011 émaillées de violences.

Par Godé Kalonji


(  la tempête ,



Les commentaires sont fermés.