Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/12/2015

Dialogue: « Il reste encore quelques différences d’approche », affirme Said Djinnit

Dialogue: « Il reste encore quelques différences d’approche », affirme Said Djinnit  

Posté le:
 

Après avoir rencontré la classe politique la semaine passée, l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies dans la région des grands Lacs, Said Djinnit est à nouveau en RDC. Il a rencontré jeudi 10 décembre à Kinshasa, le président de la République, Joseph Kabila.

Sur ses consultations avec la classe politique congolaise au sujet du dialogue, Said Djinnit indique réserver la primeur de ses conclusions à Ban Ki-moon.

Il affirme cependant avoir noté quelques convergences ainsi que des différences d’approche.

«Je réserve d’abord le rapport sur les informations recueillies au Secrétaire général de l’Onu et des autorités de Nations unies. J’ai partagé mes impressions avec le président de la République ce matin, il y a certainement un certain nombre de convergence sur un certain nombre des choses, mais il reste encore quelques différences d’approche sur d’autres questions liées au dialogue», a-t-il déclaré dans un entretien accordé à Radio Okapi.

La semaine dernière, Said Djinnit a consulté la classe politique congolaise ainsi des représentants de la société civile au sujet du dialogue politique convoqué par le président Joseph Kabila.

«Certains évidement sont  prêts pour se joindre au dialogue et d’autres non. Vous savez très bien que des partis d’opposition notamment la Dynamique de l’opposition et le G7 maintiennent le rejet de ce dialogue. Evidemment, je réserve le rapport sur les informations recueillies au Secrétaire général des nations unies», a-t-il fait savoir.

Le chef de l’Etat congolais a convoqué un dialogue politique. Mais la date du début de ce forum n’est pas encore connue.

L’UDPS, le principal parti de l’opposition, exige une médiation internationale avant de prendre part à ce forum.

(  radiookapi , via www.congosynthese.com)

 

Les commentaires sont fermés.