Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/01/2016

Tshopo: 36 décès dus au paludisme à Yalimbongo Publié le dim, 03/01/2016 - 07:13 | Modifié le dim, 03/01/2016 - 07:13

Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins auprès d’une infirmière à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Trente-six personnes sont décédées sur 829 cas de paludisme, enregistrés aux cours de la dernière semaine de décembre dernier, dans la zone de santé de Yalimbongo, en territoire de Basoko (Tshopo).

Des sources médicales ont indiqué, samedi 2 janvier, que cette maladie attaque plus les enfants âgés de moins de dix ans.

La Division provinciale de la santé de la Tshopo assure, quant à elle, avoir déjà pris des dispositions appropriées pour lutter contre la maladie.

Le paludisme sévit dans les chefferies d’Yamadungu et Yaliwasa ainsi que dans le secteur de Mubango et Timbiri, a annoncé l’administrateur de territoire de Basoko, Balthazar Angali.

Les symptômes de cette maladie sont  entre autres, les fortes fièvres, les maux de tête, les diarrhées et l’anémie.

L'administrateur du territoire de Basoko, Balthazar Angali donne les chiffres de la dernière semaine de 2015:

«Les enfants de zéro à onze mois, 48 cas ont été enregistrés dans les structures sanitaires, dont six décès. [Pour les enfants] de douze mois à cinquante-neuf mois : 318 cas, dont 17 décès. A partir de cinq ans d’âge et plus : 368 cas dont 13 décès. Au total: 829 cas qui ont été enregistrés, dont 36 décès».

A (re) Lire: Province Orientale : 40 enfants morts de paludisme en 2 mois à Logoge

Selon le chef de la Division provinciale de la santé de la Tshopo, docteur Francis Baelo Ngandi, l’intervention est en cours pour soulager les patients.

«Il y a déjà un premier lot de médicaments qui était envoyé. Maintenant, on est en train de préparer un autre lot. Mais, c’est plus un problème de transport qui se pose pour acheminer ce lot de médicaments vers ces zones de santé», a-t-il assuré.

Cette maladie sévit depuis octobre dernier dans la zone de santé d’Yalimbongo, frappée en décembre dernier par des inondations dues à la montée des eaux du fleuve Congo.

En octobre dernier, l’Association de santé familiale (ASF) avait remis au ministère provincial de la Santé de l’ex Province orientale quatre véhicules land cruiser et quinze motos pour la distribution gratuite des moustiquaires imprégnées d’insecticide et lutter ainsi contre le paludisme.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Les commentaires sont fermés.