Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/01/2016

Des membres du « Front citoyen » ont tenté de voir Edem Kodjo

Des membres du « Front citoyen » ont tenté de voir Edem Kodjo  


Posté le:

Ils ont été aperçus au niveau des services de l’Emissaire de l’Union Africaine dans le but de rencontrer ce dernier.

L’Emissaire de l’Union Africaine, le Togolais Edem Kodjo, a clôturé, hier jeudi 21 janvier 2016, ses contacts avec les acteurs politiques et de la société civile en vue de l’éventuelle tenue du Dialogue politique en RD Congo. C’est ainsi qu’après cette série de rencontres, il a traversé le fleuve Congo pour se rendre à Brazzaville, en République du Congo.

Edem Kodjo a eu l’occasion d’échanger le mercredi 20 janvier dernier, au siège de l’UA à Kinshasa, tour à tour avec les acteurs politiques de l’opposition et de la majorité, avec les acteurs de la société civile et avec les diplomates étrangers accrédités en R DC.

Ce sont justement ces diplomates qui ont été les premiers à être reçus. Il s’agit des ambassadeurs des pays occidentaux (USA, France, Belgique, Russie, Grande Bretagne, Allemagne) sans oublier le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RD Congo.

Les délégués des confessions religieuses ont été aussi reçus, avant de laisser la place à certaines organisations de la société civile congolaise. La Majorité, reçue avant l’opposition, a été représentée par She Okitundu, Banza Mukalayi et autres Willy Makiashi pour le compte du Palu (Parti lumumbiste unifié).

Les autres diplomates de certains pays africains ont aussi échangé avec Edem Kodjo. Comme toujours, rien n’a filtré de ces échanges à travers la presse. Même après la rencontre de cet émissaire africain avec certains membres de l’opposition républicaine, rien n’a été révélé de ces échanges.

C’est dans la soirée que les représentants de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), ont été reçus par Edem Kodjo. Des sources concordantes ont fait savoir, en outre, que d’autres acteurs politiques, comme le président du Parti travailliste, Steve Mbikayi, ont tenté sans succès de rencontrer l’émissaire de l’UA.

Alors que le refus de participation de leur plateforme au Dialogue politique en gestation est connu, certains membres du “Front citoyen 2016” ont tenté de voir Edem Kodjo. Ils se sont présentés au niveau des services d’Edem Kodjo pour solliciter même une rencontre au retour de cet émissaire à Kinshasa qu’il a quitté hier jeudi 2l janvier dans l’après-midi pour Brazzaville.

Les démarches menées par ces sociétaires du Front citoyen 2016 vont à l’encontre de la charte de cette plateforme sociopolitique qui ne voit pas l’opportunité du Dialogue. La position de ce regroupement est bien connue et clairement relevée dans un communiqué à travers les médias.

Ainsi, des membres du “Front citoyen” à la base d l’initiative de rencontrer Edem Kodjo mettent en péril leur crédibilité. Entre-temps, des sources ont indiqué encore le retour dans les tout prochains jours d’Edem Kodjo qui doit continuer ses échanges avec les politiques et les acteurs de la société civile du pays dans le cadre de l’éventuelle tenue du Dialogue politique.

Pour rappel, “le Front citoyen” est constitué en majorité des acteurs politiques et de la société civile qui ont pris part dernièrement à la conférence internationale de l’Ile de Gorée, au Sénégal. Les membres de ce groupement sociopolitique, qui tiennent à l’alternance politique démocratique, s’opposent à tout dialogue devant déboucher sur le prolongement du deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila à la tête de la RD Congo.

(  LA TEMPETE

 

Les commentaires sont fermés.