Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/01/2016

Revue de presse de ce mardi 26 janvier 2016

Revue de presse de ce mardi 26 janvier 2016  


Posté le:
 

Les journaux de Kinshasa ecrivent sur le retour d’Edem Kodjo à Kinshasa avec un autre statut et la nouvelle  difficulté à, la quelle la Commission nationale électorale indépendante (Ceni) doit faire face.

 

Le Phare qui fait mention des consultations d’Edem Kodjo en un temps record, indique que l’ancien Premier ministre togolais, a promis de revenir incessamment à Kinshasa pour écouter des délégués des institutions publiques, de la Majorité, de l’Opposition et de la Société civile qu’il n’a pas pu consulter la semaine passée, sans oublier une virée à Bruxelles, pour échanger avec Etienne Tshisekedi, président de l’Union pour la Démocratie et la Progrès Sociale(UDPS), qui passe pour l’une des pièces maitresses du futur dialogue.
Des indiscrétions parvenues au Phare, indiquent que le prochain retour d’Edem Kodjo à Kinshasa serait mis à profit non seulement pour les derniers réglages avant la convocation du Dialogue mais aussi pour mettre formellement en place le Comité préparatoire de ce forum. Sans le dire clairement, nos sources laissent entendre que l’Envoyé Spécial de Nkosana Dlamini Zuma pourrait se transformer, à cette occasion, en « Facilitateur » ou « Médiateur » réclamé par une frange de l’Opposition pro-dialogue et toléré par la Majorité présidentielle, rapporte le quotidien kinois.  
« Dialogue : les vérités de Kodjo », titre à sa une La Prospérité. Le journal qui s’inspire de l’interview accordée par Edem Kodjo à la Radio France Internationale rapporte que pour l’envoyé spécial de la présidente de la commission de l’Union Africaine, le dialogue est nécessaire pour échanger sur les points de divergence. «Quelle que soit l’opinion des uns et des autres, il urge qu’on puisse essayer de se retrouver. S’il y a des pièges, je crois que nous sommes suffisamment intelligents tous pour les deviner et les réduire», a soutenu Edem Kodjo dont les propos sont repris par le journal.
Forum des As se penche sur le processus électoral et réalise qu’avec la baisse continue des cours du cuivre et du pétrole, le financement des élections court un grave risque. «Maintenant que le cours des matières premières continue à baisser, le Gouvernement congolais saura-t-il financer les élections ?», s’interroge le journal qui rappelle que la Ceni a demandé un peu plus d’un milliard de dollars pour organiser une dizaine de scrutins locaux et nationaux.
Le Gouvernement explique le manque des moyens financiers par la baisse sensible des recettes publiques, elle-même provoquée par celle des cours des minerais et du pétrole brut. Les difficultés de financement du processus électoral sont réelles, conclut le quotidien.
L’appel du chef de la diplomatie belge est commenté par le journal L’Avenir pour qui  Didier Reynders a loué les efforts de Joseph Kabila. Le journal est d’accord avec Didier Reynders quand il déclare :« M. Kabila a réussi, avec l’aide de nombreux partenaires au cours de la dernière décennie, à sortir son pays d’une terrible guerre civile, à le réunifier et le stabiliser, même si des groupes armés continuent à sévir dans l’Est de la République démocratique du Congo».
Mais quand Reynders appelle le Président congolais à « parachever » l’œuvre menée au cours de la décennie en assurant, pour la première fois dans l’histoire de son pays, « une transition démocratique et pacifique», le journal estime qu’il s’agit d’un « procès d’intention », d’autant plus que le Président de la République ne s’est jamais dit qu’il rempilait. Pour ce quotidien, «une transition démocratique et pacifique s’interprète en fonction de l’alinéa 2 de l’article 70 de la Constitution de la République qui stipule : «A la fin de son mandat, le Président de la République reste en fonction jusqu’à l’installation effective du nouveau Président élu».
Forum des As revient sur les quinze ans de joseph Kabila à la tête de la RDC. Pour le quotidien, quinze ans à la tête  d’un pays-continent, aux multiples crises et guerres récurrentes est un exploit. Car, indique-il, son prédécesseur n’a pas eu autant de chance que lui, car assassiné après seulement trois ans et demi de présidence. Le journal revient, dans cet article historique sur les raisons de la longévité du pouvoir de Joseph Kabila, l’influence de feu Katumba Mwanke, Samba Kaputo, et indique que le président de la RDC a bénéficié d’un environnement politique international qui lui était très favorable.
Dans les rubriques sportives des journaux kinois, les titres se contentent d’annoncer le match des quarts de finales entre la RDC et le Rwanda, sans mettre en exergue la défaite  de la RDC devant le Cameroun.
Rwanda-RD Congo et Cameroun-Côte d’Ivoire seront les deux premiers quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations fixés au 30 janvier, annonce Forum des As. Les Camerounais se sont finalement adjugé la première place du groupe B, grâce à une victoire 3-1 face à la RDC, rapporte le journal.  

(  radiookapi ,

 

Les commentaires sont fermés.