Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/01/2016

L’Unicef lance un appel humanitaire de 2,8 milliards USD en faveur des enfants

L’Unicef lance un appel humanitaire de 2,8 milliards USD en faveur des enfants

unicefLe Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) a lancé un appel de 2,8 milliards de dollars américains afin d’aider 43 millions d’enfants du monde entier pris dans des crises humanitaires a été répercuté en République Démocratique du Congo (RDC) par Brigitte Pedro, responsable du Service des urgences à l’Unicef/RDC hier mardi, 26 janvier 2016, au cours d’un atelier de formation des membres du « Réseau des Journalistes Amis de l’Enfance (RJAE) ». Une formation sur le plaidoyer en faveur des droits de l’Enfant organisée dans la selle «Marie Ange Lukiana» du Ministère de la Femme, Famille et Enfant, à la Gombe, avec l’appui de l’Unicef, du 20 au 27 janvier 2016. En effet, pour la toute première fois, l’Unicef fait remarquer que la plus grande partie des sommes concernées par cet appel – 25% – ira à l’éducation des enfants vivant dans des situations d’urgence. Cette année, elle prévoit d’augmenter de façon considérable le nombre d’enfants qui obtiendront un accès à l’éducation dans les situations d’urgence, le faisant passer de 4,9 millions, le chiffre pour le début 2015, à 8,2 millions pour 2016. Plus de la moitié – soit 5 millions d’enfants – seront des enfants syriens vivant à l’intérieur du pays ou dans les pays voisins.

L’Unicef a noté que l’appel qu’elle a lancé pour 2016, dans le cadre de l’Action humanitaire pour les enfants, vise au total 76 millions de personnes, dans soixante-trois pays. même époque. Dans cet appel, elle a souligné le fait que les conflits et les conditions météorologiques extrêmes obligent de plus en plus d’enfants à quitter leur foyer et exposent des millions d’autres à des graves pénuries alimentaires, à  la violence, aux maladies, à des exactions ainsi qu’au risque d’une scolarisation compromise. Et que dans le monde, environ un enfant sur neuf vit dans des zones de conflit. Par ailleurs, les enfants vivant dans des pays et zones touchés par des conflits connaissent un risque deux fois plus élevé de mourir de causes principalement évitables avant l’âge de cinq ans que ceux vivant dans les autres pays. Le changement climatique constitue également une menace croissante.

En RDC, l’humanitaire dominé par des conflits armés, la violence et le mouvement des populations

L’Unicef constate qu’en RDC, les conflits armés, la violence et les mouvements des populations continuent de dominer le contexte humanitaire. Plus de 1,6 millions de personnes ont été déplacées en 2015. L’insécurité permanente dans certaines régions , y compris la destruction et le pillage des écoles et établissements de santé, a eu un impact majeur sur l’accès aux biens et services de base. La protection d’enfants demeure une préoccupation majeure, avec un nombre élevé d’enfants enrôlés dans des groupes armés (au moins 3.240 confirmés) et des cas de violences sexuelles et sexistes signalés quotidiennement. En outre, la RDC accueille près de 135.000 réfugiés dont plus de 20.000 réfugiés burundais nouvellement arrivés en 2015 et 110.000 réfugiés de la République Centrafricaine dans le nord. Enfin, on estime à 2 millions d’enfants, le nombre d’enfants qui souffrent de malnutrition. Les épidémies de choléra, de rougeole et de paludisme continuent de menacer la survie des enfant.

On rappelle qu’en 2016, les besoins pour la mise en œuvre du plan humanitaire en faveur de l’enfant en RDC, sont estimés à plus de 130 millions de dollars.

SAKAZ


 

Les commentaires sont fermés.