Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

31/01/2016

Education pour tous : 18 millions d’adultes congolais ne savent ni lire ni écrire

Education pour tous : 18 millions d’adultes congolais ne savent ni lire ni écrire  


Posté le:
 

Le coordonnateur de la Coalition nationale de l’éducation pour tous (CONEPT), Jacques Tshimbalanga a présenté, vendredi 29 janvier, le rapport alternatif des progrès de l’Education pour tous (EPT) réalisés de 2000 à 2015 en RDC. Le taux de scolarisation en "pré primaire" (maternelle) est passé de 3 à 4,1%. Au niveau primaire, le taux brut de scolarisation est passé de 81 à 106 %. Le rapport renseigne par ailleurs que 18 millions d’adultes ne savent ni lire ni écrire.

Aux termes de cette étude, le taux de scolarisation en pré-primaire est passé de 3 à 4,1% en quinze ans. En dépit de ce progrès, la couverture reste trop faible au regard de la population scolarisable de cette tranche d’âgé et ce, malgré l’évolution des effectifs au préscolaire Plus de 6 millions de petits enfants de 3 à 5 ans ne bénéficient pas de la protection et de l’éducation, indique le rapport qui renseigne, en outre, que le contexte et les données éducatifs au primaire ont évolué positivement avec un taux brut de scolarisation qui est passé de 81% à 106 % entre 2000 et 2014.
Pour ce qui est de l’apprentissage des jeunes, a dit M. Tshimbalanga, il ressort du rapport que l’enseignement technique a atteint 13% d’inscrits en arts et métiers. 
Il ressort dudit rapport que l’alphabétisation des jeunes et des adultes reste un défi de portée nationale avec 18 millions d’adultes ne sachant ni lire, ni écrire, ni calculer en dépit des efforts que le gouvernement mène dans ce secteur.
En ce qui concerne l’égalité des genres dans l’éducation, le rapport signale que la RDC est en train de faire d’énormes progrès vers la parité entre les sexes au primaire. En effet, de 0,78 en 2001, l’indice de parité entre les sexes est arrivé à 0,90 en 2015, soit une augmentation de 12 %.
Le rapport suggère l’augmentation de la part du budget alloué à l’éducation pour motiver les enseignants par des salaires conséquent, la réhabilitation, la construction et l’équipement des écoles. Il recommande aussi de doter les enseignants et les élèves des matériels didactiques et d’apprentissage en vue de garantir des résultats probants pour tous.
"Assurer l’éducation primaire pour tous" est un des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) lancés par les Nations Unies en octobre 2000. Outre l’éducation pour tous, il y a sept autres objectifs : réduction de l’extrême pauvreté et de la faim; promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes; réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans; améliorer la santé maternelle; combattre le VIH/Sida, le paludisme et d’autres maladies; assurer un environnement durable; mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

(  ACP , via www.congosynthese.com)



Les commentaires sont fermés.