Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/02/2016

Revue de la presse congolaise de ce jeudi 4 février 2016

Revue de la presse congolaise de ce jeudi 4 février 2016  


Posté le:

La victoire, hier, des léopards de la RDC face au Sily National de la Guinée au Chan et le point de presse du porte-parole du gouvernement Lambert Mende sont commentés par les quotidiens parus ce jeudi à Kinshasa.

Les Léopards de la RDC disputeront bel et bien la finale du Chan-Rwanda 2016, comme en 2009 lors de leur sacre, rapporte Forum des As.

Tout s’est réglé aux tirs au but pour les Guinéens, comme en quarts de finale. Sauf que les Ouest-Africains ont été les plus maladroits dans cet exercice, cette fois, avec des ratés d’Ibrahima Sory Bangoura, de Mohamed Thiam et de Mohamed Youla. Ricky Tulenge et Joyce Lomalisa ont également échoué. Mais les Léopards se sont tout de même imposés 5-4 durant cette séance pleine de Suspense. Au regard de l’intensité du match, le journal fait remarquer que les Congolais ont expérimenté hier la maxime «à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire». De l’avis du quotidien, cette victoire  à la Pyrrhus mais précieuse place la RDC au premier rôle dans cette joute continentale.

Mais, prévient-il, cette finale pourrait être difficile pour les Léopards qui viennent de jouer deux prolongations successives.

L’Avenir qui commente également la victoire de la RDC face à la Guinée, estime que la RDC a fait preuve d’un mental haut en battant la redoutable formation de Syli national de la Guinée. Pour le journal, cette victoire est un grand coup que les Léopards de la RDC viennent de frapper  à Kigali comme face au Rwanda. D’ailleurs, argumente-il, les statistiques de la fin de la partie prouvent à suffisance que les Léopards ont une fois de plus dominé le match : possession de balle 56% contre 44 pour les Guinéens, tirs au but RDC 12 contre 8 pour la Guinée et 6 corners pour la RDC contre 3 pour le Syli national.  

Le journal renseigne également que les congolais ont inondé les boulevards, les avenues et les rues pour chanter en l’honneur des braves Léopards.

Faisant échos du point de presse de mercredi 3 février du porte-parole du gouvernement Lambert Mende, Le Potentiel indique que le ministre de la communication et des medias a dévoilé les deux conditions qui fondent la « reprise de la collaboration » entre les FARDC et la Monusco dans la traque des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). La première est celle d’une collaboration consistant en un appui de la Monusco aux opérations menées par les FARDC, en cas de besoin. Il ne s’agit donc plus d’opérations conjointes. La Seconde, précise le quotidien, touche la communication autour desdites opérations, qui devra être soignée et se faire, soit  par les seules FARDC, soit éventuellement par celles-ci mais conjointement avec les autorités compétentes de la Monusco en cohérence avec les FARDC.

La Prospérité elle parle plutot d’un recadrage d’Hervé Ladsous, secrétaire général de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix, par le gouvernement. Sur les ondes de RFI, ce haut fonctionnaire de l’ONU avait soutenu que la reprise des opérations militaires conjointes entre les FARDC et les casques bleus de la Monusco était souhaitée par le gouvernement congolais. Faux, à rétorqué Lambert Mende qui évoque plus tôt une reprise de collaboration initiée à la demande insistante et pressante du représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC, rapporte le quotidien.

Dans un tout autre registre, La Prospérité rapporte que le Facilitateur du dialogue entre Congolais désigné par l’Union Africaine, Edem Kodjo, discute avec Etienne Tshisekedi, Président national de l’UDPS ce jeudi 4 février. Une rencontre aux grands enjeux dans la mesure où Edem Kodjo doit dévoiler tout son talent de négociateur pour amener Tshisekedi à renoncer à sa principale exigence d’un dialogue sous médiation onusienne dans le format de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, prédit le quotidien. 

(  radiookapi ,

 

Les commentaires sont fermés.