Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/03/2016

Journée internationale de la Femme : une marche de « Tolérance zéro » ce matin à Kinshasa


Goma 8 mars 2011 J Bompengo (3)En marge de la commémoration de la Journée internationale de la femme, le ministère de la Femme, Famille et Enfant a prévu pour la journée de ce mardi 8 mars 2016 une marche dénommée « Tolérance zéro » en vue de dénoncer l’impunité dont bénéficient les auteurs des violences sexuelles à l’endroit des femmes.

Cette marche sera précédée d’un culte œcuménique d’action de grâce en la cathédrale protestante du Centenaire. Juste après, les femmes débuteront leur marche à partir de l’église qui servira de point de départ, et celui de chute sera la place de la justice.

            S’adressant à la nation en marge de l’événement, la ministre de la Femme, Famille et Enfant, Lucie Kipele Aky Azua, a tenu à rappeler que depuis 1975 la journée du 8 mars est consacrée à la femme. Pour cela, une attention particulière devrait être accordée à la femme et à la jeune fille dans tous les pays du monde, par des activités diverses et manifestations.

            «Nous voulons, ensemble avec vous, en ce jour commémoratif de la femme, ce 8 mars 2016, rendre grâce à Dieu qui a encore permis que ce temps fort d’activités consacrées à la femme se réalise dans notre pays dans un climat de paix », a déclaré la ministre de la Femme, Famille et Enfant.

            Le thème choisi cette année au niveau mondial pour célébrer la journée de la femme, est « Pour un monde 50-50 en 2030 : franchissons le pas pour l’égalité des sexes ». Et au niveau national, le thème choisi est « Appliquons la parité homme-femme, maintenant dans la paix, pour un développement durable d’ici 2030 ».

            A ce sujet, « la démarche de parité homme-femme se révèle donc comme la voie incontournable la mieux indiquée afin d’atteindre le progrès social communautaire et de réaliser la pérennisation des actions d’habilitation des filles et des femmes congolaises ».

            Comme annoncé par la ministre de la Femme, Famille et Enfant dans son message de circonstance à la nation, des manifestations sont prévues aujourd’hui en vue de commémorer la journée internationale de la femme.

            Suivant le programme communiqué par le ministère, deux grandes activités auront lieu ce matin. Il s’agit du culte œcuménique à célébrer à la cathédrale protestante, et la marche des femmes qui ira de la cathédrale du Centenaire à la Place de la justice à Gombe.

            Il importe de rappeler que ça fait quelque trois années que des manifestations d’ une telle ampleur ont été interdites. C’était à l’ère de la ministre Geneviève Inagosi. Et la mesure n’a jamais été abrogée ou modifiée. Des manifestations de rue du genre marche ou défilé, port du pagne et de la robe qui étaient la mode, malgré les dégâts que cela causait chez les chefs de familles en termes de dépenses improvisées, tout comme le business qui se déroulait autour de cette fête…tout était abrogé.

            La ministre honoraire, redevenue députée, avait pris cette décision à la satisfaction du plus grand nombre, estimant que la revendication de la femme était détournée de son sens en Rdc. Car, avait-elle expliqué, la revendication des droits des femmes bafoués ne pouvait pas se limiter au simple port du pagne. Mais, il s’agit plutôt d’une lutte noble pour laquelle les femmes devraient s’engager pour obtenir respect et considération au même titre que leurs correspondants masculins.

Dom

Les commentaires sont fermés.