Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

09/04/2016

Opposition; Candidat unique: l’UDPS non concernée par ce débat

Opposition; Candidat unique: l’UDPS non concernée par ce débat  


Post� le:
 

Saluant la Résolution 2277, le parti d’Etienne Tshisekedi tient à un compromis politique pour la tenue des élections dans un climat apaisé

Le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social(UDPS), Me Bruno Mavungu Puati a tenu un point de presse hier jeudi 7 Avril 2016 , au siège du parti à Limete , pour faire le point sur la Résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations Unies, sur l’affaire Panama Papers où certaines personnalités congolaises sont citées dans ce scandale financier, donner sa position sur la candidature unique de l’opposition et parler du meeting que le parti cher à Etienne Tshisekedi compte organiser le 23 avril 2016.

La presse présente à Limete s’attendait à voir le SG de l’UDPS réagir par rapport à la déclaration faite à Kinshasa par le prétendu regroupement de pionniers de l’UDPS qui soutient le dialogue version Kabila tout en proposant même une transition. Mais Bruno Mavungu a, dans sa déclaration, préféré ignorer cet événement.

Pour Mavungu, il n y a pas deux UDPS. Si ce n’est pas nous, c’est le camp de ceux qui font partie de la Majorité Présidentielle(MP), dit-il.

A en croire Bruno Mavungu, les signataires de cette déclaration ne sont pas de la vraie UDPS, celle que dirige son Excellence Etienne Tshisekedi wa Mulumba.

 » Ils ne sont des nôtres « , martèle Bruno Mavungu. Hier, les vrais pionniers de l’UDPS se sont réunis à Limete, au siège du parti, pour préparer une réplique à la déclaration faite par la bande à Corneille Mulumba.

La Résolution 2277 : une réponse à la requête d’Etienne Tshisekedi
Le Sg de l’UDPS a salué l’adoption par le Conseil de sécurité des Nations Unies prolongeant le mandat de la MONUSCO.

Le parti de Limete considère cette Résolution comme une réponse à la requête faite par le Lider Maximo.

L’UDPS se dit satisfaite de voir que le Conseil de Sécurité dans la Résolution 2277 exige que les auteurs de crimes commis lors de s élections du Novembre 2011 soient traduits en justice.

Considérant que chaque jour qui passe expose la RDC au glissement, l’UDPS exhorte l’Union Africaine, les Nations Unies, l’Union Européenne, l’Organisation Internationale de la Francophonie et les USA à s’investir pour que le dialogue politique soit organisé afin de trouver un compromis devant aboutir à l’organisation des élections dans un climat apaisé.

S’agissant de la candidature unique de l’opposition, Limete est clair, l’UDPS se dit non concernée par ce débat.

Dans quelques mois, le parti de Limete entend organiser son Congrès afin de désigner son candidat à la prochaine élection présidentielle. Tout porte à croire que le choix sera encore porté sur M. Etienne Tshisekedi.

L’UDPS rappelle par ailleurs qu’en 2011, son leader avait gagné les élections sans miser sur une quelconque alliance.

Bruno Mavungu a rappelé que les anciens alliés du régime, devenus opposants aujourd’hui avaient travaillé pour priver les Congolais du deuxième tour de l’élection présidentielle. Qu’à cela ne tienne, l’UDPS n’est pas contre la candidature unique de l’opposition, mais pense que les alliances se font au deuxième tour.

Selon Bruno Mavungu, il faut plutôt chercher arriver à une élection transparente. Il craint de voir comme en 2006 et 2011, le régime qui veut s’éterniser au pouvoir sortir les chars de combat, pour intimider la population.

Comme solution, Bruno Mavungu appelle la classe politique congolaise à trouver un compromis.

En marge de la célébration de la date anniversaire de la démocratisation en RDC, l’Union pour la démocratie et le Progrès Social envisage de tenir un meeting le samedi 23 avril devant la permanence de ce parti, à Limete, afin d’informer la population sur toutes les questions d’actualités.

Ce meeting sera animé par le Secrétaire Général Bruno Mavungu devant des milliers de combattants, cadres et sympathisants de ce parti qui viendront de différentes communes de la capitale.

Panama papers : il faut la lumière

Par ailleurs, l’UDPS se dit profondément choquée par les révélations faites par la presse internationale en rapport avec le scandale financier baptisé  » Panama Papers  » dans lequel les noms de certaines personnalités congolaises sont cités.

Le parti de Limete qui dit militer depuis plusieurs années pour la bonne gouvernance et l’orthodoxie dans la gestion de la chose publique exige que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

Le parti cher d’Etienne Tshisekedi plaide pour que les personnalités congolaises citées dans ce scandale financier répondent de leurs actes.

Par Godé Kalonji


(  la tempête , via lavoixdukasai.blogs



Les commentaires sont fermés.