Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/04/2016

Le Groupe de réflexion de l’UDPS dresse un bilan mitigé


Posté le:
 

A l’occasion de la commémoration de l’avènement du multipartisme et pluralisme syndical en RDC, Zaïre à l’époque, en date du 24 avril 1990 et de la célébration de son quatrième anniversaire, le Cercle de Réflexion, d’Etudes et de Stratégies (CRES) de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) a organisé le samedi 23 avril 2016 à la Galerie Kassiopée, dans la commune de Gombe, une conférence débat sous le thème : « UDPS et la question de la Démocratie au Congo ». Différents cadres et membres du partis qui ont pris part à cette rencontre, ont échangé autour de deux sous-thèmes : « Le processus de la démocratisation en RDC de 1990 à ce jour, constats et perspectives d’avenir face à la question politique de l’heure », abordé par le bâtonnier Mukendi Wa Mulumba et « L’apport de la communauté internationale dans le processus de la Démocratisation du Congo », exposé par Marcelin Bilomba, directeur Honoraire du cabinet du président Etienne Tshisekedi.

Dans son mot de bienvenue, Tele Bantapi, représentant du président du Cres, a rappelé le côté historique et significatif de cette manifestation tenue, a-t-il noté, dans un environnement politique exceptionnel, marquée d’une part par la fin du 2ième mandat du président de la République et d’autre part, par la nécessité de la tenue de l’élection présidentielle en novembre 2016, qui va permettre à la RDC pour la première fois dans son histoire, de connaitre le passage civilisé du pouvoir entre un président en fonction et un autre élu. Par ailleurs, le Cres a déploré le fait que 26 ans après, les velléités de résistance à l’essor de la véritable démocratie soient encore perceptibles dans les comportements et les attitudes des responsables politiques qui gouvernent le pays.

 Les combattants de l’UDPS exhortés à l’unité

 Au regard des constats faits par le Cres avec les différents acteurs de la vie du parti en fonction et des anciens, Tele Mantapi a invité les combattantes et les combattants de l’UDPS, à mettre de coté les rivalités et les tendances mal exprimées qui déchirent et démobilisent la base du parti en l’engageant dans une voie de destruction inconsciente. Il a déploré le fait que cette situation soit souvent l’œuvre d’adversaires politiques internes et externes visant à lui faire rater son rendez-vous avec  l’histoire d’instaurer la démocratie dans le pays, avant de lancer un vibrant appel patriotique à tous les acteurs du parti du peuple, à promouvoir l ’unité, la cohésion mutuelle, l’abandon de petits intérêts personnels et l’émergence d’un projet commun.

 Encore du chemin à parcourir vers la démocratie            En ce qui concerne le processus de la démocratisation en RDC de 1990 à ce jour, Me Mukendi a expliqué dans son exposé que 26 ans après, le pays connait encore la même ambiance avec des dirigeants qui se positionnent comme des disciples de Mobutu. De tout temps, a-t-il souligné, l’UDPS a lutté mais la dictature est omniprésente. C’est ainsi qu’en perspective d’avenir, il a souligné l’importance de saisir la chance d’avoir la personne d’Etienne Tshisekedi et de faire un travail de réflexion, de Lawbing, de recherche, que le peuple et le chef ne peuvent faire afin d’aboutir à des résultats concrets. A ce titre, il a félicité l’équipe du Cres pour l’initiative et le travail abattu, tout en insistant sur le retour aux valeurs fondamentales de l’UDPS, notamment l’unité, la loyauté et l’amour afin d’atteindre les objectifs de la lutte.

            Il sied de signaler que le Cercle de Réflexion, d’Etudes et de Stratégies est né en 2011 en tant que structure informelle de l’UDPS, regroupant des cadres des entreprises publiques, conformément aux prescrits des statuts du parti. Il a pour mission de décrypter la situation générale du pays sur les plans économique, politique, social et culturel et de faire des recommandations qui s’imposent, au regard de l’analyse faite, aux structures dirigeantes du parti en vue de motiver les orientations nécessaires pour son bon fonctionnement.

Myriam Iragi

(  le phare , via lavoixdukasai.blogs



Les commentaires sont fermés.