Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

10/06/2016

Discours inaugural de la Conférence des Forces politiques et sociales acquises au changement dite Conférence de Bruxelles

Discours inaugural de la Conférence des Forces politiques et sociales acquises au changement dite Conférence de Bruxelles


tshisekediMes chers Compatriotes,
Chers Délégués des Forces politiques et sociales acquises au changement,
Distingués Invités,
Chers frères et sœurs.

Au moment où s’ouvre cette conférence des Forces politiques et sociales de la RDC, Nous tenons tout d’abord à vous saluer chaleureusement et à vous remercier d’avoir répondu nombreux à notre invitation.

Nous profitons de cet instant pour vous demander de vous lever et d’observer une minute de silence en mémoire de nos nombreux compatriotes victimes d’assassinats et autres crimes odieux notamment dans la région de Beni, Lubero, Butembo et d’autres contrées de l’Est du pays.

Nous vous remercions.

En pensant et en organisant ces assises, nous tenions à ce que les Forces politiques et sociales acquises au changement se retrouvent avec nous ici à Bruxelles/Genval pour discuter et échanger entre patriotes congolais sur la crise politique grave qui paralyse notre pays et ainsi proposer les solutions pour conjurer le chaos qui se
profile à l’horizon.

Comme vous le savez, notre longue lutte a toujours visé l’instauration d’un Etat de droit démocratique dans lequel notre peuple exerce sa souveraineté, et par là, la justice et la bonne gouvernance qui induisent le progrès social et le bien être de tous les Congolais. Et, c’est dans ce noble dessein que nous avons été à la Conférence Nationale Souveraine et au Dialogue Inter congolais à Sun City en Afrique du Sud où nous avions ensemble signé un Pacte Républicain qui a été traduit et confirmé dans la Constitution.

La violation de ce Pacte Républicain par le pouvoir illégitime en place nous a amené au non respect de la Constitution, aux coups de force sanglants perpétrés pour faire obstruction au verdict des urnes, aux violations massives des droits humains et entrainer notre peuple dans des souffrances et une misère indescriptibles.

Trop de larmes ! Trop de morts ! Trop de destructions ! Tout un peuple désespéré. Il faut absolument arrêter la descente aux enfers.

Chers Compatriotes,
Chers délégués des forces politiques et sociales acquises au changement,
Chers frères et sœurs

L’objectif poursuivi par la tenue de cette Conférence de tous les espoirs est d’arrêter ensemble les stratégies pour mettre fin à cette crise et épargner au pays un chaos généralisé.

Le Peuple attend de nous et nous n’avons pas droit à l’erreur des réponses claires à ses revendications de respect de la Constitution de la République et de l’alternance démocratique.

Cette Conférence doit offrir des perspectives nouvelles et un nouvel espoir au peuple congolais. Et dans un sursaut patriotique comme il y a 56 ans à Bruxelles où les nationalistes congolais venus à la Table Ronde ont su taire leurs divergences, toute étroitesse d’esprit et tout égoïsme pour ne privilégier que l’intérêt du Congo.

Chers Compatriotes,
Chers Délégués des Forces politiques et sociales acquises au changement,
Chers frères et sœurs,

Il vous souviendra qu’en date du 13 septembre 2015, dans un message adressé à notre peuple, nous avions lancé un appel aux Forces Politiques et sociales acquises au changement à s’unir à l’UDPS pour nous permettre d’obtenir un dialogue politique conforme à l’Accord-cadre d’Addis-Abeba et les résolutions subséquentes du Conseil de Sécurité des Nations Unies sous la facilitation internationale en vue de promouvoir ensemble un processus électoral consensuel dans le respect de notre Constitution et les délais qu’elle fixe ; mais aussi le transfert du pouvoir dans le respect de l’expression populaire.

Nous restons convaincu que le dialogue, valeur fondamentale en démocratie et composante de l’ADN de notre peuple, demeure, comme nous n’avons cessé de le dire, la voie indiquée pour nous sortir de la crise. Et en toute logique, nous ne pouvons donc pas nous en départir.

Concrètement, au cours de ces travaux, cette Conférence doit :

Sceller l’unité des Forces politiques et sociales acquises au changement autour des objectifs communs ;
Convenir d’aller au dialogue politique sous la modération du facilitateur international renforcé par un panel des représentants des organisations suivantes : les Nations Unies, l’Union Européenne, l’Organisation Internationale de la Francophonie et les Etats-Unis d’Amérique, en vue d’assurer la garantie de bonne fin des résolutions
du dialogue politique ;

Veiller à la bonne mise en application de la Résolution 2277 par toutes les parties concernées.

Chers Compatriotes,
Chers Délégués des Forces politiques et sociales acquises au changement,
Chers frères et sœurs,

Le Régime Républicain que notre peuple a choisi comme système de
gouvernement est conventionnel, ce qui implique le respect des
principes et règles convenus, ainsi nous disons encore une fois si les
élections présidentielle et législatives ne sont pas organisées dans
les délais, Monsieur KABILA quitte le pouvoir.

Chers Compatriotes,
Chers Délégués des Forces politiques et Sociales Acquises au changement,
Chers frères et Sœurs,

Le moment est encore venu où chacune et chacun de nous doit s’élever
et ne voir que le Congo et le peuple qui souffre.
Prenons ensemble l’engagement solennel de les servir et de répondre
ainsi à leurs attentes. Nous avons l’ultime devoir de faire renaitre
les espoirs déçus de nos populations.
De la sorte, nous recommandons un esprit d’amour, d’humilité, de
fraternité et de tolérance en vue de la réussite de ces assises. Nous
profitons de l’occasion pour remercier aussi l’hospitalité qui nous
est offerte par le peuple et les autorités de ce pays ami qu’est le
Royaume de Belgique.
Nous déclarons ouverte la Conférence des Forces politiques et
Sociales Acquises au changement et nous nous souhaitons plein succès.

Que Dieu bénisse le Congo et son Peuple.

Nous vous remercions

Fait à Genval, le 08 juin 2016

Etienne TSHISEKEDI wa MULUMBA via www.bondousa.org

Les commentaires sont fermés.