«  Je soutiens Hillary Clinton  », a déclaré M. Sanders 74 ans, lors d’un meeting commun dans un lycée de Portsmouth (New Hampshire, nord-est), le premier où s’affichaient ensemble les anciens rivaux des primaires démocrates, plus difficiles que prévu pour Mme Clinton.

« Transformer l’Amérique »

Elle a «  gagné le processus des primaires démocrates  », a souligné le sénateur du Vermont. «  Et je la félicite pour cela, et je ferai tout ce que je peux pour être sûr qu’elle sera le prochain président des Etats-Unis  », a ajouté M. Sanders, qui a aussi tenu à remercier les millions d’Américains qui l’avaient soutenu durant sa campagne.

«  Ensemble nous avons commencé une révolution politique pour transformer l’Amérique et cette révolution continue  », a-t-il insisté, avant d’entamer un long catalogue des thèmes qu’il a défendus durant sa campagne, souvent tendue avec Mme Clinton. Il l’avait notamment accusée en avril de ne pas être « qualifiée » pour être présidente.