Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/07/2016

Partisan du boycott du dialogue : Kamerhe lâche Eve Bazaiba

Partisan du boycott du dialogue : Kamerhe lâche Eve Bazaiba

 
 

kamerheGrand absent du Conclave de l’Opposition à Genval, en Belgique, et chaud partisan du boycott du dialogue, Vital Kamerhe vient de lâcher Eve Bazaiba, avec laquelle il faisait chorus pour accuser ceux qui avaient répondu à l’invitation d’Etienne Tshisekedi, initiateur de ce forum, de faire le jeu du pouvoir. Tout Kinshasa a constaté que, depuis plus d’un mois, le président de l’UNC (Union pour la Nation Congolaise) et la Secrétaire générale du MLC (Mouvement de Libération du Congo) étaient devenus des alliés inséparables dans le rejet des résolutions du Conclave de Genval, au terme duquel a germé de la terre une nouvelle plate-forme de l’Opposition baptisée « Rassemblement pour la Défense des Valeurs de la République ».

On se souvient que dans plusieurs communiqués remis aux médias, Eve Bazaiba, revendiquant la casquette de Modératrice de la Dynamique, posait, entre autres préalables à l’adhésion de cette plate-forme aux résolutions du Conclave de Genval, l’élaboration d’un Règlement intérieur devant régir le fonctionnement du Rassemblement pour la Défense des Valeurs de la République.

Alors qu’on s’attendait à ce que Vital Kamerhe continue de faire cavalier seul, après avoir été de nouveau pointé absent à la rencontre entre l’Opposition et le Groupe de Soutien de l’Union Africaine à la Facilitation du Dialogue, voici une quinzaine de jours à Bruxelles, et à celle du lundi 18 juillet 2016 entre des délégués du Rassemblement pour la Défense des Valeurs de la République, conduits par Etienne Tshisekedi au Quai d’Orsay, à Paris, et un panel des représentants de la communauté internationale dans les Grands Lacs, il a créé la
surprise hier mardi 19 juillet.

En effet, celui qui se prenait jusque-là pour le dur des durs de la Dynamique, a choisi d’adhérer à l’agenda de l’Opposition pro-dialogue et notamment de participer au meeting du 31 juillet 2016 annoncé par cette famille politique pour vulgariser auprès des masses les
conclusions du Conclave de Genval et leur communiquer le programme des actions à mener dans l’immédiat pour obtenir un dialogue inclusif et barrer la route au « glissement » qui se profile à l’horizon.

A en croire Vital Kamerhe et ses proches collaborateurs de l’UNC ainsi que des partis qui leur étaient restés fidèles au sein de la Dynamique, ils ont décidé de se joindre à Etienne Tshisekedi et ses compagnons de l’épopée de Genval parce qu’ils partagent leur combat
visant la tenue d’un dialogue inclusif fondé sur la lettre et l’esprit de la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, le respect de la Constitution, l’alternance démocratique au sommet de l’Etat, etc.

Ainsi donc, que Vital Kamerhe soit toléré ou boudé par les
participants au Conclave de Genval, il compte amener ses militants au
meeting du dimanche 31 juillet 2016 et faire flotter le drapeau de
l’UNC sur le terrain compris entre le boulevard Triomphal et l’avenue
de l’Enseignement, site choisi pour cette grande matinée politique.
D’aucuns pensent que l’aura international qui rejaillit désormais sur
Etienne Tshisekedi et tous les opposants qui avaient souscrit au
schéma de Genval doit avoir été pour beaucoup dans l’assouplissement
de la position du président de l’UNC.
Ce qui reste à connaître, c’est le sort d’Eve Bazaiba et le MLC, plus
que jamais isolés sur la scène politique de Kinshasa. La représentante
de Jean-Pierre Bemba au sein de l’Opposition va-t-elle persister dans
sa « rébellion » contre le Rassemblement pour la Défense des Valeurs
de la République ou s’aviser à faire profil bas et amende honorable ?
La question reste posée.                Kimp

Les commentaires sont fermés.