Après deux ans d’absence, l’opposant historique congolais Étienne Tshisekedi est arrivé à Kinshasa où l’ont accueilli avec ferveur plusieurs milliers de ses partisans, dans un climat politique tendu lié aux incertitudes entourant la prochaine élection présidentielle.

Le jet privé le transportant, en provenance de Belgique, a atterri peu après 14h00 locales (15H00 en Belgique), ont constaté des journalistes de l’AFP. Accompagné de son épouse, il a été accueilli au pied de l’avion par une dizaine de responsables d’opposition, en présence du chef de la police de Kinshasa et d’agents de la Mission de l’ONU en République Démocratique Du Congo (Monusco).

Très populaire à Kinshasa

L’homme politique est encore très populaire à Kinshasa et dans plusieurs autres villes du pays. Opposant sous la dictature de Mobutu Sese Seko (1965-1997), et sous le régime de son successeur Laurent-Désiré Kabila (le père de l’actuel chef de l’État congolais), M. Tshisekedi était arrivé deuxième de la présidentielle de 2011, dont il avait rejeté les résultats.

Ce retour intervient dans un climat politique très tendu en RDC, l’opposition soupçonnant le président Kabila de vouloir se maintenir au pouvoir au-delà du 20 décembre, date de la fin de son mandat.

© AFP
© AFP

 

© AFP
© AFP

© AFP
© AFP

 

plusieurs centaines de milliers de Kinois pour. Opposition 1 - majorité présidentielle 0

 

 

La foule devant l'aéroport N'djili, pour l'arrivée d'Etienne Tshisekedi.