Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/03/2017

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte le 3 avril et une grève générale le 5 avril

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte le 3 avril et une grève générale le 5 avril

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte ce lundi 3 avril et une grève générale le mercredi 5 avril 2017. C’est Félix Tshisekedi, président de cette plateforme, qui l’a.

PARTAGER 29 mars 2017
 
 

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte ce lundi 3 avril et une grève générale le mercredi 5 avril 2017. C’est Félix Tshisekedi, président de cette plateforme, qui l’a dit au cours d’une conférence de presse organisée ce mercredi 29 mars 2017, dans la commune de Limete à Kinshasa.

Le Rassemblement accuse Joseph Kabila d’entretenir la crise politique actuelle et de préparer un référendum. Félix Tshisekedi a également annoncé qu’une série de marches pacifiques seront organisées à partir du 10 jusqu’au 24 avril.

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte le 3 avril et une grève générale le 5 avril

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte ce lundi 3 avril et une grève générale le mercredi 5 avril 2017. C’est Félix Tshisekedi, président de cette plateforme, qui l’a...

PARTAGER29 mars 2017
 
 

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte ce lundi 3 avril et une grève générale le mercredi 5 avril 2017. C’est Félix Tshisekedi, président de cette plateforme, qui l’a dit au cours d’une conférence de presse organisée ce mercredi 29 mars 2017, dans la commune de Limete à Kinshasa.

Le Rassemblement accuse Joseph Kabila d’entretenir la crise politique actuelle et de préparer un référendum. Félix Tshisekedi a également annoncé qu’une série de marches pacifiques seront organisées à partir du 10 jusqu’au 24 avril.

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte le 3 avril et une grève générale le 5 avril

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte le 3 avril et une grève générale le 5 avril

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte ce lundi 3 avril et une grève générale le mercredi 5 avril 2017. C’est Félix Tshisekedi, président de cette plateforme, qui l’a.

PARTAGER 29 mars 2017
 
 

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte ce lundi 3 avril et une grève générale le mercredi 5 avril 2017. C’est Félix Tshisekedi, président de cette plateforme, qui l’a dit au cours d’une conférence de presse organisée ce mercredi 29 mars 2017, dans la commune de Limete à Kinshasa.

Le Rassemblement accuse Joseph Kabila d’entretenir la crise politique actuelle et de préparer un référendum. Félix Tshisekedi a également annoncé qu’une série de marches pacifiques seront organisées à partir du 10 jusqu’au 24 avril.

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte le 3 avril et une grève générale le 5 avril

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte ce lundi 3 avril et une grève générale le mercredi 5 avril 2017. C’est Félix Tshisekedi, président de cette plateforme, qui l’a...

PARTAGER29 mars 2017
 
 

Le Rassemblement annonce une journée ville-morte ce lundi 3 avril et une grève générale le mercredi 5 avril 2017. C’est Félix Tshisekedi, président de cette plateforme, qui l’a dit au cours d’une conférence de presse organisée ce mercredi 29 mars 2017, dans la commune de Limete à Kinshasa.

Le Rassemblement accuse Joseph Kabila d’entretenir la crise politique actuelle et de préparer un référendum. Félix Tshisekedi a également annoncé qu’une série de marches pacifiques seront organisées à partir du 10 jusqu’au 24 avril.

25/03/2017

Kasaï : Plus de 140 villages affectés et près de 200.000 déplacés en besoin urgent d’aide

Kasaï : Plus de 140 villages affectés et près de 200.000 déplacés en besoin urgent d’aide

Les violences dans les provinces de l’espace Kasaï ont conduit à un drame humanitaire important. Ce vendredi 24 mars 2017, Caritas a alerté sur l’urgence de secourir 170.678...

 
 

Les violences dans les provinces de l’espace Kasaï ont conduit à un drame humanitaire important.

Ce vendredi 24 mars 2017, Caritas a alerté sur l’urgence de secourir 170.678 personnes déplacées internes qui selon l’ONG «  attendent toujours l’aide humanitaire d’urgence dans les trois provinces concernées par la crise suscitée par les affrontements entre l’armée nationale (FARDC) et les hommes du Chef coutumier « Kamuina Nsapu ».

Le Réseau Caritas dénombre 11. 414 déplacés dans le Kasaï-Oriental, 75.708 dans le Kasaï et 83.556 dans le Kasaï central.

Au regard de l’ampleur du drame, le Fonds Central de réponse d’urgence (CERF) des Nations Unies avait annoncé avoir alloué une enveloppe de 5 millions de dollars US pour couvrir les besoins de plus de 100 000 personnes affectées par la crise.  Un accent particulier devrait être placé sur la santé et la sécurité alimentaire.

Selon la même source, cette première allocation permettra, entre autres, de soutenir la sécurité alimentaire de plus de 25 000 personnes; de fournir des soins et services de santé primaires, de l’eau et des services d’hygiène dans les territoires de Dibaya (Kasaï Central), Kabeya Kamuanga (Kasaï Oriental) et Tshikapa (Kasaï).

Caritas signale également qu’au moins 140 villages sont affectés par les conséquences de cette crise, dont 15 au Kasaï-Oriental, 47 villages au Kasaï et 78 au Kasaï-Central.

« On y déplore plusieurs cas de pertes en vies humaines ainsi que des destruction/incendies massives des maisons, écoles et édifices de l’Eglise catholique (…) On note parmi les personnes déplacées internes la présence des enfants, vieillards, des personnes vivant avec handicap et des femmes enceintes, » rapporte Caritas.