Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/05/2018

RDC: un nouveau foyer d’épidémie Ebola découvert dans l'ouest du pays

Republier
RDC  SANTÉ ET MÉDECINE

RDC: un nouveau foyer d’épidémie Ebola découvert dans l'ouest du pays

Une unité d'isolation de patients touchés par le virus Ebola, en RDC, lors d'une précédente manifestation du virus Ebola en 2009.
© Luis Encinas/MSF

En République démocratique du Congo, le pays fait face à une nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola. Un nouveau foyer de l'épidémie a en effet été découvert dans la zone de Bikoro, dans la province de l'Equateur. Deux personnes sont hospitalisées et ont été déclarées positives au virus.

Pour l'instant, deux cas avérés d'Ebola ont été signalés en République démocratique du Congo. Des analyses ont été menées sur cinq personnes au total. Les trois autres ne sont donc pas infectées, selon le ministère de la Santé. Les autorités congolaises ont également annoncé la mort de 17 personnes dans la zone de Bikoro. Elles présentaient des signes de fièvre hémorragique, mais leur infection au virus Ebolan'est pas confirmée.

La riposte s'organise à la fois du côté des autorités congolaises et des partenaires humanitaires. Une équipe d'experts est arrivée sur place ce mercredi matin. Une équipe composée de membres du ministère de la Santé, de Médecins sans frontières et de l'Organisation mondiale de la Santé. Ils sont venus apporter le matériel et les équipements appropriés pour répondre à la crise. Ils vont également superviser la prise en charge de cas suspects et la sensibilisation des populations sur le terrain.

Une réunion de crise s'est également tenue ce mardi à Kinshasa avec des représentants du ministère de la Santé et les partenaires humanitaires : l'Unicef, le Programme alimentaire mondial ou encore la Croix-Rouge. Une feuille de route a été déterminée, explique une source au sein de l'Organisation mondiale de la Santé. L'OMS a, par ailleurs, annoncé le déblocage d'un million de dollars pour enrayer, dans les trois prochains mois, la propagation du virus.

 

Écrire un commentaire